• 6 février 2020

La Chronique de Bill – 1er février 2020

La Chronique de Bill – 1er février 2020

La Chronique de Bill – 1er février 2020 476 460 bill

Est-ce que vous connaissez la devise de l’Union européenne ? Oui ? Non ? Je vous laisse réfléchir… Unie dans la diversité. Et pourquoi je vous parle de ça ? Et bien parce que ce matin, 1er février, je me suis réveillé en pensant qu’on était un de moins, je veux dire, dans l’Union européenne. Les Anglais – oui je sais qu’on doit dire les Britanniques mais moi je dis les Anglais, par contre je dis pas l’Amérique quand je parle des Etats-Unis – je disais donc, les Anglais sont partis, et on n’est plus que 27. Et une pensée en entraînant une autre, je me demandais combien de ces 27 il y avait chez nous. Vous avez une idée ? Cinq ? Dix ? Quinze ? Vous n’y êtes pas du tout. Figurez-vous que dans les tablettes des dix dernières années, on a dix-sept nationalités de l’UE parmi nos joueurs, et même dix-huit en comptant les Anglais. Pas mal, non ? Des Belges, évidemment, bruxellois, flamands et wallons, des Français, de métropole et d’outre-mer, des Allemands, des Luxembourgeois, des Néerlandais. Jusque là, ce sont des voisins, ça se comprend. Mais on a aussi des joueurs du Portugal, d’Espagne, de Grèce et d’Italie. Et puis la Bulgarie, la Croatie, la Finlande, l’Irlande, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovénie sont également représentées. Et ce n’est pas tout, on a aussi des joueurs d’autres pays européens comme la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, l’Islande et l’Ukraine. Et si vous voulez continuer le cours de géo, je peux ajouter la Turquie, le Kazakhstan, le Maroc, l’Egypte, le Cameroun et le Japon. Vingt-huit nationalités ! Bon, pas tous en même temps, bien sûr, mais ça pose un club, non ?

Notre club, c’est une grande famille, ouverte à tous et conviviale, où chacun trouve sa place, dans le respect de l’autre. Et j’en reviens à la devise de l’Union européenne, l’unité dans la diversité, et je me dis qu’elle colle vraiment bien à notre club. Parce que quand on voit évoluer nos joueurs, issus de tant de pays, provenant de milieux tellement différents et de cultures aussi variées, on se dit que c’est parce qu’ils sont unis dans leur diversité qu’ils sont aussi performants. Notre sport exige de chacun un engagement personnel total mais ce n’est qu’en étant tous en parfaite harmonie, solidaires et soudés, que son apprentissage et sa pratique restent un plaisir et que les bons résultats suivent.

En fait, l’union fait la force, ça tombe bien, c’est la devise de la Belgique.
Et respect, engagement et convivialité, ce sont nos valeurs.

Vive le HC Kraainem, vive nous !

Bill

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation.
En savoir plus