• 10 mars 2019

Les Bears “offrent” les PO à Saint-Trond !

Les Bears “offrent” les PO à Saint-Trond !

Les Bears “offrent” les PO à Saint-Trond ! 332 274 bill

HC Kraainem – HB Sint-Truiden : 26-30

Samedi 23 février 2019

C’est un match sans enjeu qui attendait le HCK pour la dernière journée de la phase classique, puisque sa 6e place était définitivement acquise. Par contre, Saint-Trond, classé 5e, pouvait encore atteindre les play-off en cas de victoire et pour autant que les Beynois soient battus par Amay.

Kraainem a le ballon à l’entame de la partie et ouvre la marque dès sa première attaque. Saint-Trond réplique aussitôt d’un doublé au pivot (1-2 à la 3e) mais Kraainem égalise sur contre-attaque. La défense bruxelloise a du mal à contenir les assauts trudonnaires mais l’attaque fonctionne bien et les deux équipes se tiennent de près (5-4 à la 7e, 8-7 à la 15e). Les visiteurs reprennent la tête sur une mauvaise passe kraainemoise (10-11 à la 19e) puis c’est au tour de Saint-Trond d’être imprécis (13-11 à la 23e). A 14-12 (24e), le coach limbourgeois demande un temps mort mais c’est Kraainem qui en profite et fait 2-0 pour mener 16-12 à la 26e. Malheureusement, les Kraainemois faiblissent en fin de mi-temps et Saint-Trond inscrit un 0-3 pour revenir à 16-15 à la pause.

A la reprise, Saint-Trond égalise puis reprend les commandes à 16-17 (2e), puis 17-19 (5e). Le HCK revient à 18-19 sur penalty et c’est le jeune Quentin Dorpel, 16 ans, qui remet les équipes à égalité en inscrivant son tout premier but en équipe première. Les cris de joie dans les tribunes s’éteignent cependant assez vite car les trois attaques bruxelloises qui suivent sont autant de ratés tandis que Saint-Trond réussit les siennes (19-22 à la 13e). Kraainem ne renonce pas, s’applique mieux et revient à 22-22 (16e). Il reste alors un quart d’heure à Saint-Trond pour forcer son destin. Manifestement plus motivés que les Kraainemois, les Trudonnaires jettent toutes leurs forces dans la bataille et prennent deux, puis trois, puis quatre buts d’avance (22-24 à la 18e, 23-26 à la21e, 24-28 à la 24e), qu’ils conservent jusqu’au coup de sifflet final. La rencontre se clôture avec un marquoir à 26-30.

Son contrat rempli, Saint-Trond n’avait plus qu’à attendre le résultat de Beyne-Amay pour connaître son sort. Les hurlements de joie n’ont pas tardé, puisque quelques minutes plus tard, on apprenait que Beyne avait été sèchement battu 28-33 par Amay.

C’est donc avec Beyne, Eupen et Waasmunster que les Bears disputeront les play-down. Premier match à Beyne, le samedi 16 mars.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Cédric Buyssens (8 buts, dont 1 penalty)
Nathan De Baets (2 buts, dont 1 penalty)
Louis Delpire
Serge Devillers
Quentin Dorpel (2 buts)
Gaëtan Forment (2 buts)
Alex Gasser (1 but)
Antoine Hap (4 buts)
Simon Joufflineau (1 but)
Christophe Radis
Elliott Van Opstal (6 buts)
Yoan Buthod-Garçon (GB, 10′)
Simon De Baets (GB, 50′)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation.
En savoir plus